Une longue et riche histoire

- 1699 acquisition par Louis XIV de la ferme de Chèvreloup, dont le domaine est contigu au parc du Petit Trianon.

- 1759 création sous Louis XV, par Bernard de Jussieu, célèbre botaniste lié au Jardin du Roy (le futur Jardin des Plantes), d'un petit jardin botanique organisé selon sa classification des végétaux. Ce jardin, installé à la limite de Chèvreloup et de Trianon, disparaît à la fin du XVIIIè siècle.

- 1922 François-Benjamin Chaussemiche, conservateur du domaine de Versailles et architecte au Muséum, établit un projet d'un parc paysager qui prévoyait roseraies, vergers, parc zoologique. Seules les plantations d'arbres seront réalisées dans la partie sud du domaine.

- 1927 décret affectant les 205 ha du domaine de Chèvreloup au Muséum National d'Histoire Naturelle pour y créer un arboretum, un jardin botanique ainsi qu'une petite ménagerie. Le Jardin des Plantes, rattrapé par l'urbanisation, est alors à l'étroit dans la capitale.

- 1940 durant la Seconde guerre mondiale, abandon du domaine et attribution de 2 000 parcelles de jardins familiaux aux habitants de Versailles qui meurent de faim. Des animaux herbivores du Parc Zoologique de Paris y sont installés vers 1945, devant la difficulté d'alimentation en foin.

- 1960 le bilan est lourd, tout est à refaire, les 2/3 des plantations effectuées de 1924 à 1935 ont péri.

- 1967 les plantations sont reprises selon le plan de plantation original qui vaut toujours actuellement. Les premières serres sont installées en 1969 pour produire des plantes destinées aux massifs du Jardin des Plantes. D'autres serres suivront en 1985 pour abriter les collections tropicales du Jardin des Plantes.

- 1979 ouverture d'une partie de l'arboretum au public.

- 1999 la tempête du 26 décembre abat de nombreux arbres, dont le sophora planté par Bernard de Jussieu en 1747 mais qui est reparti de souche en 2002.